12 septembre - Naples / Benevento - Casalbore

Publié le par Nini Noschka

Vedere Napoli e poi morire

Proverbe italien

Nous sommes beaucoup plus légères sans chaussures et sans sacs !
Nous sommes beaucoup plus légères sans chaussures et sans sacs !
  • Nous quittons Naples et sa région avec plein de belles images dans les yeux. Nous prenons le train pour rejoindre le chemin, là où nous l'avons laissé.
  • Une grande étape nous attend sur, route secondaire, avec beaucoup de dénivelé. Ce n'est pas ce qui nous fait le plus peur ; à l'arrivée , nous devons être accueillies par le curé de Casalbore, qui nous a averties : des toilettes , mais pas de douches et des matelas par terre...
  • A une halte dans un bar à 5 kms de l'arrivée nous apprenons qu'au village que nous venons de passer, il y a une "casa de pellegrino". C'est nouveau ce n'était pas dans notre guide. Tout le monde se met en quatre pour nous trouver le téléphone. Nous réussissons à joindre Fernanda et nous allons au refuge. En fait, deux petites maisons de village, une pour les hommes, l'autre pour les femmes.
  • Nous nous arrêtons 5 kms avant et nous allons échapper au matelas par terre, je vais finir par croire que St Pierre nous protège !
  • Fernanda prépare un repas avec les produits de la maison, et nous le prendrons avec deux autres pèlerins, un cycliste italien qui fait le chemin en sens inverse, et Antonio, Italien aussi, parti de Rome et qui s'arrête dans deux jours.
  • Excellente soirée en compagnie des pèlerins, de Fernanda et de son mari.
La Casa del Pellegrino de Buonalbergo

La Casa del Pellegrino de Buonalbergo

12 septembre - Naples / Benevento  - Casalbore
12 septembre - Naples / Benevento  - Casalbore
12 septembre - Naples / Benevento  - Casalbore
12 septembre - Naples / Benevento  - Casalbore
12 septembre - Naples / Benevento  - Casalbore
12 septembre - Naples / Benevento  - Casalbore
12 septembre - Naples / Benevento  - Casalbore
12 septembre - Naples / Benevento  - Casalbore
12 septembre - Naples / Benevento  - Casalbore
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article