5 septembre - Vytina - Tripoli

Publié le par Nini Noschka

Toujours en forme dans la fraîcheur du matin Toujours en forme dans la fraîcheur du matin
Toujours en forme dans la fraîcheur du matin Toujours en forme dans la fraîcheur du matin

Toujours en forme dans la fraîcheur du matin

Nos hôtesses descendent, en petit pyjama, pour nous apporter notre thé et café.  Nous sommes en tenue de marche, chaussures aux pieds et sacs prêts !

Le petit matin est frais, et nous marchons d'un bon pas. Il y a plusieurs chemins de randonnée qui partent de Vytina,, mais nous avons repéré le départ et sommes tranquilles.

Vitina, que nous venons de quitter

Pas pour longtemps car à la première bifurcation, il n'y a pas de marques du E4. Réflexion, nous partons  dans le sens qui nous semble logique ; un croisement plus tard, toujours pas de marque, je regarde la carte, mais une carte au 200 000 ème, n'est pas très précise.

 Nous suivons un chemin qui nous semble aller dans la bonne direction, et, c'était la bonne ! Un panneau E4 est là devant nous. Nous sommes tellement contentes que nous le photographions sous toutes les faces  !

Nous prenons un très beau sentier qui monte assez abruptement mais sans réelle difficulté.

500 m de dénivelé plus haut, nous jouons toujours à cache- cache avec les balises, mais nous ne nous perdrons pas !

Nous poursuivons sur un chemin en courbe de niveau qui oscille entre 1400 et 1500 m, on perd 100 m, on les remonte ! Puis un dernier effort nous amène à  Menalos,  petite station de ski, totalement déserte à  un peu plus de 1600m.

Nous repère de loin le refuge où nous comptons dormir : "up, up, up,"  nous a-t-on dit. Pas de problème,  nous y montons : il est fermé.

Mais où est donc Charlie !

 Nous marchons depuis 6 h,, nous n'avons pas de point de chute pour ce soir.  Nous savons qu'au prochain village dans la vallée,  nous pourrons peut-être nous loger.

Après un petit pique-nique,  car il faut toujours se restaurer dans les cas critiques,  nous repartons pour une longue descente de 10 kms et arrivons 2 et 1/2 heures plus tard, dans un village qui semble désert . En fait c'est plutôt une suite de maison disséminées dans la nature. Le café est fermé,  la taverne est fermée,  il y a une étape  E 4, elle est fermée.  Tout est fermé ici. On ne voit personne pour nous renseigner.  Nous nous dirigeons vers une route et trouvons un café ouvert. A quatre kms, nous dit-on, dans un autre village, nous trouverons pour manger et dormir. 4 kms, ce n'est rien, sauf lorsqu'il est 18 h, que l'on marche depuis 10 h et qu'on a un sac sur le dos ! Enfin, nous les faisons, il y a un hôtel,  ouf ! C'est un hôtel de luxe dont le 1er prix est de 80 euros. Les bâtons nous sont tombés des mains.

Nous retournons voir la dame de l'épicerie qui nous a renseignées ; elle n'est pas étonnée de nous voir revenir. Nous sommes à 20 kms de Tripoli,  et le mieux serait qu'on y aille. La notion des distances change selon qu'on soit piéton où conducteur.  Un bus passera à 20 h 15.

Nous tentons le stop, il n'y a pas beaucoup de voitures, mais la première s'arrête  et George, étudiant à Tripoli nous y amène. 

Il est 20 h lorsque nous arrivons et, avant même de chercher un hôtel,  nous allons manger et boire un petit verre de rosé  ! 30 kms et 800 m de dénivelé positifs et autant de négatifs,  cela creuse !

5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli
5 septembre  -  Vytina   -   Tripoli

Publié dans Sentier européen E4

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Paule 06/09/2017 18:08

Vous avez un mérite que ce n'est pas possible. ...

Que ne faut il faire pour un ''graillou'' et un ''pieu''..
Vous êtes vraiment formidables.
Bises