30 août - Gotse Delchev - Kulata - Passage en Grèce

Publié le par Nini Noschka

Connais-toi toi même

Difficile de résister lorsqu'on entre dans la patrie de SOCRATE

Ce matin, deux choix  : passer la frontière par une petite route de montagne, pas très loin, mais on arrive dans un coin perdu, ou faire un détour et passer la frontière à Kulata, sur un grand axe, Sofia-Athènes , et descendre à  Serres, première grande ville grecque à  30 kms et essayer de rejoindre Athènes.

Ce deuxième choix est beaucoup plus long et par la route. Nous quittons  Gotse Delchev  qui est à  600 m, nous devons passer un col.

Il fait déjà chaud malgré l'heure matinale. Nous attaquons le col, il n'y a pas de voitures. Le paysage sera vite magnifique. 

Pendant la montée, une vieille voiture tirant une remorque, s'arrête et le chauffeur nous demande où nous allons, les piétons sont très rares sur les routes bulgares. Nous montons pour quelques kms,  Renée se cramponne à la portière avant, je suis coincée à l'arrière , entre les sacs à dos et un bidon, les pieds sur des outils. Gros avantage, en dehors des kms parcourus, c'est que nous passons le col à 1450m d'altitude. Le conducteur,  qui va faire du bois, nous laisse au bord de la route.

Nous n'avons pas le temps de remettre les sacs, une fourgonnette s'arrête,  le chauffeur nous propose de nous avancer mais seulement de peu de kms car il livre dans les villages. Mais notre compagnie lui plaît et trois livraisons plus tard, il nous dépose à quelques kms de Kulata.

Nous arrivons à Kulata, longue ville frontalière,  que nous traversons pour arriver dans la zone douanière. 

Il est 14 h passées,  il nous reste quelques levas (monnaie bulgare) et je vais négocier des grillades et du pain pour la somme modique qui nous reste !

Puis nous passons la première frontière sans problème,  sortie de la Bulgarie

et quelques centaines de mètres plus loin, la deuxième frontière que nous passons allègrement avant de nous faire arrêter pour vérification des passeports !

Tout va bien, nous faisons un petit kilomètre et nous retrouvons coincées au bord d'une autoroute ! On ne peut plus marcher, il n'y a ni ville, ni village assez proche. Nous faisons du stop, une voiture s'arrête.  C'est un Ukrainien, venu faire du business en Grèce et peut être vaut-il mieux ne pas savoir quel genre de business !

Enfin, il nous laisse à Serres, première ville grecque où nous espérons prendre un train pour Athènes.  Nous aurons quand même fait nos 25 ou 26 kms quotidiens et vécu des moments assez folkloriques.

DOBIJDANÉ  (en phonétique !) BULGARIADOBIJDANÉ  (en phonétique !) BULGARIADOBIJDANÉ  (en phonétique !) BULGARIA

DOBIJDANÉ (en phonétique !) BULGARIA

KALIMÉRRA (toujours en phonétique ) GREECEKALIMÉRRA (toujours en phonétique ) GREECEKALIMÉRRA (toujours en phonétique ) GREECE

KALIMÉRRA (toujours en phonétique ) GREECE

Publié dans Sentier européen E4

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article