12 juin - Honto - Roncevalles 22 kms 1400 m dénivelé

Publié le par Nini Noschka

La forêt dans la brume, sous le col de Bentarte. Celui-ci serait en fait le col de la bataille où a péri Roland

La forêt dans la brume, sous le col de Bentarte. Celui-ci serait en fait le col de la bataille où a péri Roland

Départ à 7 h 20 du gîte de Honto ; la route monte, très  raide,  dès le départ. Nous prenons un chemin, aussi raide, avant de rattraper la petite route qui nous amènera à un premier col, juste après la croix Thibault ; Jusque là, la brume a envahi le paysage, rendant les prés et surtout les forêts  féeriques,  voire mystérieuses.  On s'attendrait presque à entendre l'olifant  de Roland ! Enfin le soleil sort, nous inondant de chaleur et illuminant le paysage. Les vallées restent sous la brume. Puis nous montons au col de Bentarte  (1340 m), petite descente et remontée au col de Lepoeder à  1430 m.

Ouf, nous sommes maintenant en Espagne, entrées en Navarra, le plus dur est fait. Pique-nique très apprécié au dernier col, avant d'entamer une belle descente, assez raide, de 500 m de dénivelé. 

Arrivée surprise et émouvante  sur Roncevaux, où nous logeons au refuge de pèlerins Orrega/Roncevalles (la Colllégiale). Nous ne sommes pas seules, le refuge compte 180 places et semble bien plein. Nous sommes dans un grand dortoir, mais partagé en box de 4 places. 

Après l'installation,  la douche etc.. nous partons visiter les lieux avant le repas du soir et...la messe d'accueil des pèlerins. Autant dire que c'est avec émotion que nous sommes entrées dans le monde des pèlerins. 

En chemin et à  Roncevaux.
En chemin et à  Roncevaux.
En chemin et à  Roncevaux.
En chemin et à  Roncevaux.
En chemin et à  Roncevaux.
En chemin et à  Roncevaux.
En chemin et à  Roncevaux.
En chemin et à  Roncevaux.
En chemin et à  Roncevaux.
En chemin et à  Roncevaux.
En chemin et à  Roncevaux.
En chemin et à  Roncevaux.

En chemin et à Roncevaux.

Le monument de Roland à  l'entrée de  Roncevaux

Le monument de Roland à l'entrée de Roncevaux

Publié dans Camino Francés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Paule 16/06/2017 17:45

Admirables marcheuses!...................
Pendant que vous arpentez les chemins..........nous, tout en étant à l'ombre, nous fondons comme le confit de canard mis au soleil !!!!!!!!!!............
Et la semaine prochaine va battre des records!
Vous avez une foi inébranlable.
Bises à vous trois