27 avril - Alcudia (Majorque) - Ciutadella (Minorque ) - Son Xoriguer

Publié le par Nini Noschka

Ile de Minorque

Ile de Minorque

      Il fait nuit et il bruine et vente lorque nous partons à la gare maritime,  prendre le ferry pour rejoindre  l'île  de Minorque.   La nuit a été  courte puisqu'il fallait être avant 6 h à la gare maritime pour l'enregistrement. Nous y serons les seules à  cette heure si matinale.  Les Espagnols arriveront une heure plus tard ! 

     L'embarquement est rapide,  nous ne sommes pas nombreux ; dans l'euphorie du départ, nous allons au bar du ferry déjeuner,  et nous avons à peine terminé,  avant de nous installer. ..... On nous distribue des poches pour vomir. Aurions nous été imprudentes de déjeuner  ? Le doute s'installe. Pas pour longtemps ; car dès la sortie du port, nous entrons dans une mer déchaînée. Renée  chante "ya du roulis,  ya du tangage", pas pour longtemps non plus... Car nous roulerons et tanguerons pendant trois longues heures et demie (au lieu des 2 1/2 prévues ) . La dignité que nous essayions de garder s'est envolée au bout d'une heure et nous nous accrochons à nos poches. Le calvaire prend fin, et c'est livides, l'oeil hagard  et les jambes en coton que nous débarquons à  Ciutadella. 

      Il pleut, il vente et nous ne verrons rien de l'étape courte qui nous conduit à  Son Xoriguer. Heureusement notre hébergement est super, et nous aurons le temps d'enlever nos chaussures avant de nous écrouler sur le lit, pour une sieste très tardive de deux heures.

     Quelle journée, et comme dit ma compañera "vivement les vacances  !" 

      Je sais, la photo est trouble, nous étions encore debout, mais ça commencait à tanguer  !

      

      

 

Je sais, la photo est trouble, nous tenions encore debout, mais ça commencait à tanguer sérieusement ! 

Publié dans Les Baléares

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article