8 mai - Ponte-de-Lima - Cerdal 26 kms

Publié le par Nini Noschka

À 7 h du matin, les dames en jupon préparent leurs étalages sur la place À 7 h du matin, les dames en jupon préparent leurs étalages sur la place

À 7 h du matin, les dames en jupon préparent leurs étalages sur la place

  • La pluie, qui s'était arrêtée en fin de nuit, redouble de violence. Nous sommes avant 7 h dans un café et espérons que le temps s'arrange. Nous devons faire la plus dure mais parait-il la plus belle étape du chemin ! Jusqu'à Rubiaes, 20 kms par des chemins sur un parcours dit de moyenne montagne ! Les taxis attendent les pèlerins qui refusent l'obstacle ou ne veulent pas se mouiller. ... Nous résistons, pour une fois en 11 jours que l'on peut marcher sur des chemins et non des routes ! Bon, on avance mais que de quelques kms car j'entends la petite voix d'une amiga peregrina qui se reconnaîtra, dire : c'est le camino ! Dès que nous sommes sur le chemin, on reçoit des averses continues.
  • Premier arrêt à l'albergue de Rubiaes. On se réfugie dans un bar en face, laissant nos ponchos dégoulinant devant la porte ! Conciliabules, on arrête ou on continue sur l'étape du lendemain ? Quelques kms de plus et étape de demain écourtée, la decision est difficile à prendre car il n'y a pas beaucoup d'hébergements et que les averses continuent.  Enfin quelques rayons de soleil nous redonnent tonus et envie de continuer. 
  • Et, 2 bars et 2 sandwichs plus tard,  eh oui il fallait s'abriter pendant les averses ! après avoir pataugé dans l'eau et la boue, nous arrivons à  Cerdal, sous le  soleil,  à la Quinta estrada romana, où nous pourrons, nous installer,  nous reposer,  nous restaurer,  nous doucher  pendant que l'hospitalier nous lave notre linge. Elle est pas belle la vie  ?
  • Ce soir, repas préparé par l'hospitalier et pris en commun avec la douzaine de pèlerins présents. 
Sur le caminho....
Sur le caminho....
Sur le caminho....
Sur le caminho....

Sur le caminho....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SOPHIE GUERRY 09/05/2016 10:08

Bon courage mes filles !!!!!!

Nana 08/05/2016 20:05

News des Pyrénées

Bonsoir ma Nini,

Qué tal ma belle, oui l’autre jour je t’ai demandé si tu recevais mes messages parce j’avais l’impression de m’adresser aux nuages. Bon ça va, j’ai reçu ta réponse, j’espère pour vous que la pluie a cessé et que vous n’êtes pas complètement détrempées. Je voie que tu écumes les bars, un petit coup de porto, c’est vrai que ça réchauffe, et hop on repart. Je vous admire les « Claudettes » en rouge et noir et en vert avec des sabots roses ! le comble de la sexie.

Quand tu parles des dames en jupons portugaises, je me souviens, (il y a des années !) à ce moment là, elles en avaient, je crois 7 à 8. Le soir, devant le lit conjugal, ça devait être croustillant. (et haletant !!!)

Ici, je suis à la fraîche, les montagnes sont sous les nuages, j’ai même mis un petit coup de chauffage. Quand je pense à vous, je trouve que vous êtes très courageuses.

Adishat ma Nini, prends soin de toi, n’attrape pas froid. Bises, bises –

Nana des montagnes.